À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

Les audiences du BAPE sont-elles pipées d’avance ?

Projet de mine d’or géante de la compagnie Osisko en Abitibi

L’examen public par le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) du projet de mine d’or à ciel ouvert Osisko, d'une ampleur jamais vue au Québec, est-il pipé d’avance ? L’appui formel ou apparent d’élus locaux et nationaux pour ce projet traduit-il des conclusions déjà écrites et des décisions prises avant même que ne débutent réellement les audiences publiques ? Ce sont les graves questions que soulèvent aujourd’hui les membres de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! devant une série de faits troublants.

PDF - Communiqué : Projet de mine d’or géante de la compagnie Osisko en Abitibi
Communiqué

Une coalition participera à l’examen public qui débute aujourd’hui

Projet de mine d’or géante à ciel ouvert en Abitibi-Témiscamingue

Les membres de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! participeront activement à l’examen public du projet de mine d’or à ciel ouvert d’Osisko en Abitibi-Témiscamingue. Le projet de mine d’or d’Osisko à Malartic, par son envergure et ses conséquences potentielles, représente du jamais vu au Québec. Il constituerait un important précédent, et ce même en Abitibi-Témiscamingue, une région qui compte déjà plus de 100 mines à ce jour. Des membres de la coalition seront présents aujourd’hui à Malartic lors de la période d’information et de consultation publique qui se tient sous l’égide du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

PDF - Communiqué : Une coalition participera à l’examen public qui débute aujourd’hui
Communiqué

Faire de l'Abitibi-Témiscamingue une région modèle

Pour un développement minier « durable »

La Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! propose de faire de l’Abitibi-Témiscamingue une région modèle au niveau international pour le développement de mines ayant un minimum d’impacts sur l’environnement et un maximum de retombées pour les communautés. Pour ce faire, l’Abitibi-Témiscamingue devra faire des choix nets, tels le développement minier en profondeur plutôt qu’en surface, la restauration complète des sites miniers (à 100 % garantie par le promoteur), la cohabitation avec les aires protégées et les autres utilisateurs du territoire, ainsi que la signature d’ententes de développement durable qui permettront à la région de se relever aux lendemains de booms miniers. Les représentants de la Coalition ont fait cette proposition dans le cadre du Symposium 2008 sur l’environnement et les mines qui se tient présentement à Rouyn-Noranda.

PDF - Communiqué : Pour un développement minier « durable »
Communiqué

De la mine à la centrale nucléaire

Demande de moratoire sur l'exploration et l'exploitation d'uranium au Québec

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! se rallie à la campagne « Sortons le Québec du nucléaire ! », ainsi qu’aux milliers de citoyens du Québec qui demandent un moratoire sur l’exploration et l’exploitation de gisements d’uranium, premier maillon de la chaîne du nucléaire. Les risques de contamination de l’environnement en éléments radioactifs et les conséquences à court et à long terme que pose l’exploitation de l’uranium pour la santé humaine sont au coeur des préoccupations de la coalition. La Colombie-Britannique a établi un moratoire permanant en avril dernier, alors que la Nouvelle-Écosse en maintient un depuis 1982.

PDF - Communiqué : De la mine à la centrale nucléaire
Communiqué

Projet OSISKO

Trop rares audiences publiques dans le secteur minier

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! demande que les projets miniers fassent l’objet d’audiences publiques.

PDF - Communiqué : Trop rares audiences publiques dans le secteur minier
Syndiquer le contenu