À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

Rencontre des ministres des mines du Canada à Montréal

REDEVANCES MINIÈRES : LE QUÉBEC DERNIER DE CLASSE

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Québec, jeudi 16 septembre 2010 — Le Québec se classe bon dernier des principales régions minières du pays pour ce qui est des redevances perçues par les gouvernements. Voilà ce que révèle aujourd’hui une analyse de MiningWatch Canada et de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! « C’est consternant de constater que le Québec ne se contente que de miettes pour
l’exploitation des ressources de son sous-sol. Pour l’année 2008-2009, le Québec a perçu un maigre 31 millions $ en redevances sur des revenus de plus de 6 milliards $. Toute proportion gardée, c’est 20 fois moins que le Manitoba, 10 fois moins que Terre-Neuve et 10 fois moins que la Colombie- Britannique. C’est incompréhensible et outrageant ! », affirme Ugo Lapointe de Pour que le Québec ait meilleure mine !

Communiqué

Nouvelle levée de boucliers à Malartic

Osisko: Les citoyens qui vivent en bordure de la mégafosse n'en peuvent plus

Nouvelle levée de boucliers a Malartic ou ont commence les travaux de construction de la mine a ciel ouvert de la compagnie Osisko. Exaspères par la détérioration radicale de leur qualité de vie depuis le début des travaux des citoyens de ce qui reste du quartier sud de Malartic (juste a cote de la future fosse a ciel ouvert) demandent que leurs résidences soient achetées ou déménagées par la compagnie Osisko.

CO10-09-13_ProjetOsisko.pdf
Communiqué

Mémoire de la coalition sur le projet de loi 79

Mots-clés:

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! a présenté son mémoire sur le projet de loi 79 intitulé « Loi modifiant la loi sur les mines », le 18 août dernier.

Les propositions de modifications s’appuient en grande partie sur les recommandations qui avaient déjà été émises en novembre 2009 dans un rapport coréalisé avec l’organisme Écojustice et intitulé « Pour que le Québec ait meilleure mine : Réforme en profondeur de la Loi sur les mines du Québec ». Une copie de ce rapport est jointe à la présente.

Vous pouvez consulter le document en dossier ci-joint.

ME10_08-MemoireProjetLoi79_coalitionmeilleuremine.pdf
Communiqué

Non à un Québec nucléaire

DES CITOYENS MANIFESTENT DEVANT LE PARLEMENT

Québec, le 18 août 2010 — Au lendemain du refus du ministre Simard de décréter un moratoire sur l’uranium au Québec, Sept-Îles Sans Uranium, la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! et le mouvement Sortons le Québec du nucléaire ! maintiennent la pression et tiennent aujourd’hui une manifestation devant l’Assemblée nationale. « L’ensemble de la filière du nucléaire est une aberration écologique, économique et éthique qu’il faut dénoncer. Le nucléaire ne répond pas aux valeurs fondamentales des Québécois, qui souhaitent plutôt soutenir les énergies renouvelables et promouvoir la non-prolifération nucléaire (armements, centrales...). Nous demandons un moratoire sur toute exploitation de mines d’uranium au Québec, ainsi que l’abandon définitif du projet de réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 », expliquent les organisateurs de l’événement.

Déchets radioactifs à perpétuité

Communiqué

Lancement de la campagne Cl’aimons notre territoire!

LES QUÉBÉCOIS INVITÉS À « CLAIMER » DES SITES CÉLÈBRES AU QUÉBEC

Québec, mardi 17 août 2010 — Après avoir « claimé » le Parlement hier, la coalition
Pour que le Québec ait meilleure mine! et l’organisme Sept-Îles Sans Uranium (SISUR) invitent maintenant la population du Québec à acquérir les droits miniers situés sous d’autres sites célèbres du Québec. « Le Stade Olympique de Montréal, le Lac Saint-Jean, le Vieux Québec, les magnifiques Iles-de-la Madelaine, l’Hôpital de la Ville de Sept-Îles et le bureau de comté du Premier Ministre Jean Charest, voilà les sites que nous mettons aujourd’hui aux enchères! Il s’agit de la première activité de la campagne Cl’aimons notre territoire! que nous lançons également aujourd’hui afin de sensibiliser les Québécois face aux problèmes du régime minier actuel » explique Marc Fafard de Sept-Îles Sans Uranium.

Syndiquer le contenu