À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

Uranium : La Commission canadienne de sûreté nucléaire rappelée à l’ordre

Québec, le 2 mars 2016 - La Coalition pour que le Québec ait meilleure mine et MiningWatch Canada enjoignent la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) de cesser de faire des représentations qui s’apparentent davantage à du lobbyisme en faveur du nucléaire qu'à des interventions neutres et objectives, ce que lui commande pourtant son Code d’éthique et de déontologie, de même que la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaire.

La CCSN manque à son devoir de neutralité

Communiqué

Lettre ouverte - Ingérence fédérale dans le dossier de l'uranium

La Coalition pour que le Québec ait meilleure mine et ses partenaires protestent contre l'ingérence de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) dans le dossier de l'exploitation des mines d'uranium au Québec.

2016-02-09_Lettre_ouverte_comité_interministériel.pdf
Communiqué

La formation des comités de suivi : une illusion de représentation citoyenne

Mots-clés:

Belcourt, le 29 février 2016 – Le ministre Blanchette annonçait, en janvier dernier, une nouvelle règlementation concernant les comités de suivi. (article 101.0.3 et règlements 41-42).

Le Regroupement Vigilance Mines en Abitibi-Témiscamingue (REVIMAT) est déçu de constater que les comités de suivi tel que réglementés par le gouvernement, relèvent entièrement de l’industrie minière. Le comité n’a aucun pouvoir de contestation, de revendication ou de pression et, de toutes évidences, aucune indépendance face au promoteur du projet.

Consultations publiques

Revimat -Version finale Communiqué Comité suivix.pdf
Communiqué

Livre vert sur l'acceptabilité sociale - Québec doit élargir le débat

Québec, le 17 février 2016 - Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), Pierre Arcand, a déposé hier un Livre vert précisant ses orientations en matière d'acceptabilité sociale. La Coalition Québec meilleure mine considère que cet enjeu, qui touche directement les collectivités impactées par différents projets, est trop important pour être laissé à de seules consultations particulières sur invitation du gouvernement, et appelle plutôt à une vaste consultation publique.

Certaines avancées apparentes
En juin dernier, la Coalition transmettait ses recommandations au ministre Pierre Arcand. Elle salue la prise en compte de certains aspects contenus dans ces recommandations.

2016-02-17-Livre_vert_Acceptabilité_sociale.pdf
Communiqué

Les citoyens affectés par la mine Canadian Malartic réitèrent leur confiance envers le Comité de citoyens et mandatent des avocats pour préparer un recours collectif

Mots-clés:

Malartic, le 16 février 2016 – Dans une assemblée tenue hier soir, plus d’une centaine de résidents des quartiers les plus rapprochés de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic ont réitéré leur confiance envers le Comité de citoyens et ont mandaté des avocats pour préparer un recours collectif qui devrait être déposé d’ici le mois d’avril. Le Comité de citoyens garde la porte ouverte pour conclure une entente avec la minière si cette dernière s’engage à répondre clairement aux demandes des citoyens exprimés depuis plusieurs mois.

2016-02-16_Malartic_recours_collectif.pdf
Syndiquer le contenu