À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

UNE OPÉRATION DE PROMOTION DE L’URANIUM

BILAN DE LA MISSION URANIUM EN SASKATCHEWAN

Québec, le vendredi 14 janvier 2011 — « Une mission de promotion de l’uranium où des pans importants des problèmes liés aux mines d’uranium ont été occultés » voilà comment la coalition Québec meilleure mine ! et son délégué, Ramsey Hart de MiningWatch Canada, qualifient la récente mission du Québec en Saskatchewan. « Trois jours de mission avec des géants de l’uranium comme Cameco et Areva ne nous ont pas permis de faire la lumière sur l’ensemble des risques et des impacts liés à cette industrie en Saskatchewan. Il s’agit davantage d’une mission de promotion et de relation publique que d’une mission scientifique », conclut la coalition Québec meilleure mine !

Absence de scientifiques indépendants

Communiqué

URANIUM : INFORMATION OU DÉSINFORMATION ?

Mission du Québec en Saskatchewan

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Québec, le mercredi 12 janvier 2011 — « Information ou désinformation ? », voilà la question que se pose la coalition Québec meilleure mine ! concernant l’objectif réel de la mission québécoise, présentement en Saskatchewan. « Lorsqu’on entend le ministre Serge Simard, à peine débarqué à Régina, affirmer que « les mines d’uranium ne posent pas plus de risques que les mines d’or » et ce, avant même d’avoir pris le temps d’en évaluer les risques, on est en droit de se questionner sur la rigueur de la démarche et les intentions réelles du ministre » dénonce la coalition Québec meilleure mine !

« Cette mission en Saskatchewan ne doit pas être instrumentée par le gouvernement et n’être un maillon d’une campagne de relations publiques pour faire la promotion de l’uranium. Elle devrait viser véritablement une meilleure compréhension des risques et impacts de cette industrie » affirme Ugo Lapointe de Québec meilleure mine !

Communiqué

La Coalition Pour que le Québec ait meilleure MINE ! prête pour 2011

Rencontre à Montréal des membres

Avis médias
Pour diffusion immédiate

Montréal, lundi 10 janvier 2011 – Les membres et partenaires de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! se rencontrent aujourd’hui à Montréal afin d’entreprendre lannée 2011 avec la même énergie qu’en 2010 pour que le Québec ne perde plus la face dans le dossier des mines.

« 2010 aura été l’année des médecins de Sept-Iles contre l’uranium, des gaz de schistes et de la réforme de la Loi sur les mine. Notre coalition a été présente et nos membres se sont battus sur plusieurs fronts afin d’éviter une déroute à la fois environnementale, économique et sociale concernant le développement des ressources minières au Québec», affirme Ugo Lapointe, porte-parole de la coalition.

Communiqué

Une forêt en Australie, un cimetière en Inde ?

Projet de relance de l’amiante au Québec

Communiqué
Pour diffusion immédiate

Québec, jeudi 9 décembre 2010. Une forêt en Australie, un cimetière en Inde ? Si les Québécois ont pu ressentir de la fierté de voir une forêt australienne baptisée du nom de leur premier ministre Jean Charest pour ses actions en matière de changements climatiques, seraient-ils tout aussi heureux si un jour on baptisait un cimetière du nom de leur premier ministre pour commémorer les victimes de l’amiante du Québec dans le monde? C’est la question que se pose la coalition Québec meilleure mine! devant le projet de garantir un prêt de 58 millions $ pour relancer les activités de la mine d’amiante Jeffrey dans la région d’Asbestos. Québec meilleure mine! demande au gouvernement de ne pas donner suite à ce projet et d’utiliser son argent pour la création d’un Fonds régional de diversification économique.

Fin de l’omerta sur l’amiante au Québec

Communiqué

UNE FORÊT EN AUSTRALIE, UN CIMETIÈRE EN INDE?

PROJET DE RELANCE DE L’AMIANTE AU QUÉBEC

Syndiquer le contenu