À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

Des Nations Algonquines dénoncent la Loi sur les mines du Québec

Jeudi, 26 janvier 2017. Réunies ce matin en conférence de presse à Val d’Or, des Nations Algonquines unissent leur voix pour dénoncer la Loi sur les mines du Québec et les impacts qu’elle occasionne sur leurs droits ancestraux et territoriaux. Les Algonquins demandent au gouvernement du Québec de revoir les fondements mêmes de la loi, qui sont à leur avis non constitutionnels.

« Nous sommes confrontés, encore aujourd’hui, à des claims miniers et à des projets miniers pour lesquels nous n’avons jamais été informés, consultés, ou donné notre consentement, » dénonce le Chef Casey Ratt de la Nation Algonquine du Lac Barrière, qui a convoqué la conférence de presse.

Communiqué

Nouvelles orientations gouvernementales dans le secteur minier : Malgré des avancées pour les municipalités, les minières gardent leurs droits acquis

Mots-clés:

Québec, jeudi 12 janvier 2017. La Coalition Québec meilleure mine salue certaines avancées des nouvelles orientations gouvernementales en matière d’aménagement du territoire pour mieux encadrer le secteur minier, mais déplore du même souffle que les minières gardent le haut du pavé en préservant tous leurs droits acquis, peu importe le contexte ou la situation. Les communautés autochtones sont notamment exclues des nouvelles orientations gouvernementales.

« Malgré des avancées pour les municipalités, nous craignons que Québec ait manqué une occasion en or de véritablement revoir de fond en comble les vieux principes de la Loi sur les mines du Québec, lesquels donnent encore beaucoup trop souvent préséance aux activités minières par rapport aux autres usages du territoire », affirme Ugo Lapointe, coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Nouvelles zones « incompatibles à l’activité minière »

Communiqué

Procès de la minière Strateco: Québec appelé à mettre fin à l’incertitude en interdisant les mines d’uranium

Mots-clés:

Québec, mardi 10 janvier 2017. Alors que débutent cette semaine les audiences du procès de la minière Strateco contre le gouvernement du Québec, une large coalition qui regroupe médecins, citoyens, organismes environnementaux et syndicats appelle Québec à mettre fin à l’incertitude et à suivre l’exemple d’autres États dans le monde en interdisant l’exploitation de l’uranium sur son territoire.

« Plus d’un an après le dépôt du rapport du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), lequel recommandait de ne pas aller de l’avant avec les mines d’uranium au Québec à cause des risques à la santé et à la gestion des déchets radioactifs, nous appelons aujourd’hui au gouvernement à poser un geste clair et responsable en interdisant l’exploitation du minerai radioactif partout sur le territoire du Québec » affirme Ugo Lapointe, coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Communiqué

Observateurs bénévoles recherchés en appui à la Nation algonquine du Lac Barrière

La Nation algonquine du Lac Barrière vient d’apprendre que le gouvernement du Québec risque d’octroyer, dès lundi 19 décembre 2016, des permis qui permettraient à la compagnie minière Copper One d’ouvrir des chemins miniers et de débuter des forages miniers en plein cœur de son territoire traditionnel, situé en partie dans la grande réserve faunique La Vérendrye, et ce, malgré son désaccord manifesté à maintes reprises au gouvernement du Québec au cours des dernières années.

Communiqué

Valeur des maisons à proximité de la mine Canadian Malartic : une nouvelle étude confirme un manque à gagner de 41000$ à 70000$ avec les municipalités voisines

Québec, 12 décembre 2016. Contrairement aux déclarations faites ces derniers jours par les représentants de la minière Canadian Malartic et du Groupe de travail, la Coalition Québec meilleure mine arrive à une toute autre conclusion concernant une nouvelle étude rendue publique vendredi dernier et portant sur l’état du marché immobilier à Malartic en comparaison avec le reste de la région (voir l'étude: http://communaute.canadianmalartic.com/getfile/4032).

Syndiquer le contenu