À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Dernières nouvelles

Communiqué

La face cachée de l’électrification des transports : « boom minier » qui fait « boom » sur l’environnement

Québec - 24 avril 2018. Alors que se tient aujourd’hui la conférence « Objectif Nord » à Québec, une coalition d’organismes citoyens et environnementaux sonnent l’alarme concernant la face cachée de l’électrification des transports, soit un « boom minier » sans précédent observé dans plusieurs régions du Québec et les impacts environnementaux associés.

« Nous sommes en faveur d’une diminution des rejets de gaz à effet de serre par l’électrification des transports, mais pas à n’importe quel prix pour les collectivités et l’environnement. Il y a des milieux fragiles et sensibles à protéger, des lois et des normes à revoir, et surtout des stratégies à mettre en place pour réduire l’empreinte globale de l’industrie et des modes de transport—même s’ils sont tout électrique » affirme Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Communiqué

La minière Nouveau Monde Graphite commet d’autres bévues dans ses déclarations publiques: Incompétence ou mauvaise foi?

Communiqué de l'Association pour la protection du lac Taureau

Montréal, Québec - 13 avril 2018. L’Association pour la protection du Lac Taureau (APTL) tient à réagir aux multiples annonces récentes du président de la société Nouveau Monde Graphite, le promoteur d’une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, notamment l’annonce de mardi d’une mine « 100% électrique ». Cette dernière annonce a par la suite mené le promoteur à faire de fausses déclarations dans divers médias, ce qui soulève encore une fois de grands doutes quant à la confiance que l’on peut accorder à ce promoteur (Journal de Montréal le 9 avril, Journal l’Action de Joliette le 11 avril et émission de Mario Dumont à TVA Nouvelles le 10 avril).

Manœuvre de diversion?

Communiqué

Une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints menace les eaux du lac Taureau : Une association citoyenne dénonce le projet et les contradictions du promoteur

Communiqué de l'Association pour la protection du lac Taureau

Montréal/Joliette/Saint-Michel-des-Saints, 9 avril 2018. L’Association de protection du Lac Taureau (APTL) publie cette semaine de nouvelles analyses concernant les impacts anticipés d’une mine de graphite à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, notamment les risques de pollution du lac Taureau. La mine serait située entre le Parc régional du Lac Taureau et le Parc national du Mont Tremblant, au cœur d’une des régions touristiques des plus réputée au Québec.

De nombreuses contradictions

Communiqué

Projet minier controversé à Saint-Michel-des-Saints: Le président de Nouveau Monde Graphite sous enquête de l’AMF pour placements illégaux

Vendredi, 23 mars 2018 – Montréal. La Coalition Québec meilleure mine a appris que le président de la minière Nouveau Monde Graphite, M. Éric Desaulniers, comparaîtra ce matin devant le Tribunal des marchés financiers à Montréal. L’Autorité des marchés financiers (AMF) lui reproche notamment d’avoir procédé à « des placements illégaux », et ce, en contravention à la Loi sur les valeurs mobilières du Québec.

« Toute cette histoire soulève beaucoup de questions et risque de miner davantage le lien de confiance déjà fragile que tente de bâtir l’entreprise avec la population face à son projet controversé d’une mine à ciel ouvert à Saint-Michel-Des-Saints » affirme Ugo Lapointe, coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine et coordonnateur à MiningWatch Canada.

AMF - NMG (Fév-Mars 2018).pdf
Communiqué

Une coalition dénonce la poursuite de 96 millions de la minière Canada Carbon contre la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge

Québec/Montréal, 5 mars 2018. La Coalition pour que le Québec ait meilleure mine dénonce la poursuite de 96 millions par la minière vancouvéroise Canada Carbon contre la petite municipalité de Grenville-sur-la-Rouge (pop.2800), laquelle tente de protéger sa population et son milieu de villégiature situé entre Montebello et Lachute, à la jonction des rivières Calumet et de l’Outaouais.

« Nous n’avons jamais vu une poursuite de cette ampleur contre une municipalité au Québec. Ça nous apparaît clairement abusif, très mal avisée et tout-à-fait contraire aux principes mêmes de respect des populations locales, d’autonomie municipale et d’acceptabilité sociale qui sous-tendent désormais plusieurs lois et politiques du Québec » dénonce Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition, laquelle regroupe une trentaine d’organismes environnementaux, citoyens et syndicaux de partout au Québec.

Syndiquer le contenu