À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

UN DÉPUTÉ LIBÉRAL ET DES LOBBIES MINIERS TENTENT UN «PUTSCH»

Communiqué
Mots-clés:

PROJET DE LOI 14 SUR LES MINES:

Montréal, dimanche 12 février 2012. La coalition Québec meilleure mine! dénonce la tentative du député libéral Daniel Bernard, appuyée par les chambres de commerces et certains lobbies miniers, de faire reculer les droits des citoyens et des municipalités déjà acquis dans le projet de loi 14. Monsieur Bernard, lui-même un ancien dirigeant d’entreprises minières et très proche des lobbies miniers, tente un genre de « putsch » contre l’intérêt public en proposant de limiter l’application des nouvelles mesures de protection prévues pour les citoyens et les municipalités au sud du 47e parallèle (voir La Presse, 10 février 2012).

« La proposition du député Bernard ferait des citoyens de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec des citoyens de deuxième classe en leur enlevant la possibilité de s’opposer au développement minier en périmètres urbains ou de villégiature. Les citoyens et les municipalités de ces régions devraient être insultés de la proposition du député Daniel Bernard » dénonce Ugo Lapointe de Québec meilleure mine!

« Monsieur Bernard devrait avoir honte de laisser tomber ainsi les citoyens et les municipalités qui se battent maintenant depuis plus de 3 ans pour faire respecter leurs droits et pour que la Loi sur les mines n’ait pas toujours préséance sur ceux qui habitent le territoire » affirme Nicole Kirouac du Comité de vigilance de Malartic en Abitibi-Témiscamingue.

« En fait, c’est presque tout le Québec et tout le territoire du Plan Nord qui serait exempté de se plier aux nouvelles dispositions de la loi, qui deviendraient pratiquement caduques. Ça envoie un autre très mauvais signal pour le Plan Nord » ajoute Christian Simard de Nature Québec.

Le ministre Serge Simard et les partis d’opposition ont raison de s’opposer à cette mesure qui créerait un régime minier « à deux vitesses » et qui paverait la voie à un « free for all » sur le territoire du Plan Nord.

Les régions du Saguenay-Lac-st-Jean, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madelaine (toutes situées au nord du 47e parallèle) seraient également touchées par la proposition du député Daniel Bernard.

La Coalition Québec meilleure mine!, qui a tenue sa rencontre annuelle vendredi dernier, fera savoir très prochainement ses priorités pour l’année 2012. Nous ferons également le bilan du projet de loi 14 et de ses récents amendements.

-30-

Pour informations :
· Ugo Lapointe, Québec meilleure mine ! / 514-708-0134 / ulapointe_quebecmeilleuremine@yahoo.com
· Christian Simard / Nature Québec / 418-928-1150 / direction@naturequebec.org
· Nicole Kirouac / Comité de vigilance de Malartic / 819-354-1911