À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Pour que les élections aient meilleure mine dans Lanaudière : Invitation à une rencontre d’information publique le 25 août 2018

Communiqué

Source: Coalition des opposants à un projet minier en Haute-Matawinie (COPH)

auberge_du_lac_taureau_0.jpg

Montréal / Joliette / Saint-Michel-des-Saints – 21 août 2018. Alors que les élections québécoises s’approchent de la ligne de départ, une coalition de citoyens, de propriétaires, de villégiateurs et de commerçants invitent la population à une rencontre d’information publique concernant un controversé projet de mine à ciel ouvert à Saint-Michel-des-Saints, dans la circonscription de Berthier, Lanaudière, en plein cœur de l’un des plus importants joyaux récréotouristiques du Québec.

Communiqué originale: http://pourlavraienaturedestmichel.ddns.net/public/doc/2018-08-21-COPH.pdf

Pour l’occasion, la Coalition des opposants à un projet minier en Haute-Matawinie (COPH) accueillera un représentant de la minière Nouveau Monde Graphite afin qu’il présente une mise à jour du projet et réponde aux questions et aux préoccupations de la population. La COPH accueillera également comme conférencier-invité M. Ugo Lapointe, coordonnateur à MiningWatch Canada et porte-parole à la Coalition pour que le Québec ait meilleure mine! La rencontre aura lieu le samedi, 25 août 2018, de 13h à 16h, à Saint-Michel-des-Saints dans Lanaudière (salle J.-M. Bellerose, 140 St-Jacques).

La plus grande mine à ciel ouvert dans le sud du Québec?
Rappelons que la minière Nouveau Monde Graphite propose d’excaver une immense mine à ciel ouvert de plus de 2 km de longueur, située à cheval entre le Parc national du Mont Tremblant et le Parc régional du Lac Taureau. La minière vise l’extraction du graphite destiné au marché des véhicules électriques. Les citoyens sont préoccupés par les dizaines de millions de tonnes de déchets miniers qui seraient laissés derrière, de même que les risques de pollution de l’eau et de l’environnement qui en découleraient à perpétuité. Les citoyens sont également préoccupés par les nuisances reliées au bruit, aux poussières, aux dynamitages et au transport de camions lourds associés à ce type d’opérations minières dans un milieu de villégiature.

Mme May Dagher de la COPH : « Les forces de Saint-Michel-des-Saints, du Parc national du Mont Tremblant et du Parc régional du Lac Taureau sont justement leur nature, leur quiétude et la qualité de l’environnement. Nous jugeons une mine à ciel ouvert d’une telle envergure comme totalement incompatible avec ce milieu unique, qui attire chaque année des milliers de villégiateurs, de plaisanciers et de touristes venus de partout au Québec et d’ailleurs ».

« Que vous soyez « pour », « contre » ou encore incertain face à ce projet minier, nous invitons l’ensemble du public à participer en grand nombre à cette rencontre d’information et à se faire sa propre opinion », de conclure Mme Dagher. La coalition de citoyens a d’ailleurs lancé récemment une campagne de sociofinancement pour appuyer leurs diverses initiatives visant à protéger ce milieu et à mieux informer la population : https://www.gofundme.com/soutenez-la-coph
----
Pour information :
- Mme May Dagher, Coalition des opposants à un projet minier en Haute-Matawinie, 438-820-5800
- Voir l’affiche ci-dessous et en ligne http://pourlavraienaturedestmichel.ddns.net/public/img/2018-08-25.jpg
- Faire un don https://www.gofundme.com/soutenez-la-coph et http://pourlavraienaturedestmichel.ddns.net