À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mine Nouveau Monde Graphite : La prochaine « patente à gosse »?

Communiqué

Montréal, 27 août 2020. Après les débâcles financières de Némaska Lithium, qualifiée de « patente à gosse » par le ministre Fitzgibbon la semaine dernière, une coalition d’organismes citoyens et de la société civile appellent le gouvernement Legault à ne pas gaspiller davantage de fonds publics dans des projets miniers mal ficelés. 

« Alors que Québec doit relancer l’économie et peine à trouver les fonds nécessaires pour payer tous les services nécessaires à la santé et à l’éducation, il est inacceptable de gaspiller autant de fonds publics dans des projets miniers mal ficelés » insiste Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine et coordonnateur à MiningWatch Canada.

La coalition dévoile une nouvelle analyse qui indique que près de 1 milliard de fonds publics ont été gaspillés ou sont menacés dans des projets miniers en difficulté. Voir l'analyse ici https://miningwatch.ca/sites/default/files/2020-08-nmg-agm-analyse-final...

La coalition fait cette sortie alors que plusieurs de ses représentants participaient ce matin à l’assemblée extraordinaire des actionnaires de la minière Nouveau Monde Graphite, aussi en difficulté financière. Investissement Québec et la Caisse de dépôt sont actuellement actionnaires de l’entreprise à 16,3%.

Qui est Pallinghurst?

La coalition s’interroge sur le groupe d’investissement étranger Pallinghurst, derrière la récente annonce de 300 M$ pour la relance de Némaska Lithium avec le gouvernement. Ce groupe propose aujourd’hui de prendre aussi le contrôle de Nouveau Monde Graphite.

May Dagher, de la Coalition des opposants à un projet minier en Haute Matawinie (COPH) : « Selon son site Internet, cette entreprise serait enregistrée à l’Île Guernesey—l’un des paradis fiscaux des plus notoires. Elle n’opère aucune mine de graphite ou de lithium dans le monde. Comment faire confiance en une telle entreprise? »

M. Dmitri Kharitidi de la COPH et actionnaire de la compagnie NMG : « Selon les informations présentées ce matin à l’assemblée des actionnaires, Pallinghurst pourrait prendre contrôle de 49,1% de Nouveau Monde Graphite avec à peine 30 M$, une bouchée de pain. Cela n’augure rien de bon pour la suite ».

De l’aveu même du PDG de Nouveau Monde Graphite, M. Éric Desaulniers, le marché du graphite est en difficulté et « il n’avait que deux choix » : soit fermer, soit accepter les conditions de Pallinghurst.

Stratégie d’électrification et filière des batteries

La coalition interpelle le gouvernement afin qu’il explique en quoi Pallinghurst serait le meilleur partenaire pour mettre œuvre sa stratégie d’électrification et de filière des batteries au Québec. Elle demande également que cette future stratégie tienne compte des « 5 conditions pour que l’électrification des transports ait meilleure mine » lancées à l’automne dernier, avec l’appui d’une trentaine d’organisations, de municipalités et des partis d’opposition à l’Assemblée nationale du Québec.

Rappelons que le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) a émis plusieurs feux rouges en juin dernier concernant les risques du projet de Nouveau Monde Graphite pour la santé, l’environnement, le tourisme et la villégiature. Le BAPE a conclu que le projet suscite « des enjeux d’acceptabilité sociale importants ». Il recommandait plusieurs études additionnelles avant autorisation (voir ici, ici et ici).

---

La Coalition pour que le Québec ait meilleure mine! est un organisme de bonne foi fondée en 2008 pour promouvoir de meilleures pratiques environnementales, sociales et économiques dans le secteur minier québécois. Elle regroupe aujourd’hui une trentaine d’organismes membres issus des milieux citoyens, environnementaux, syndicaux et de la santé, qui représentent collectivement plus de 250 000 individus de partout au Québec. Pour plus d’information : www.quebecmeilleuremine.org