À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Marche de 800 km contre les mines d’uranium : Québec meilleure mine appuie la Nation Crie

Communiqué

Québec, 24 novembre 2014 La Coalition Québec meilleure mine appuie le Conseil des jeunes de la Nation Crie qui a débuté, hier, une marche de plus 800 km pour manifester leur opposition au développement des mines d’uranium au Québec et sur leur territoire traditionnel. La marche se terminera le 15 décembre prochain à Montréal, dernière journée des consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant les enjeux de la filière des mines d’uranium au Québec. Le rapport du BAPE sera remis au gouvernement du Québec au printemps 2015.


Appuyons la marche!

« Nous invitons les citoyens de toutes les régions du Québec à appuyer, au cours des prochaines semaines, la grande marche de la Nation Crie en envoyant des messages de solidarité sur les médias sociaux @qcuranium et #standagainsturanium », souligne Ugo Lapointe, cofondateur et porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

 

Point de presse à 14h00 à Sept-Îles

Le public et les médias sont invités à participer aujourd’hui à un point de presse à 14h00 aux Galleries montagnaises (intérieur, près des portes centrales, face au restaurant St-Hubert). Pour l’occasion, des représentants de la campagne « Pour un Québec sans uranium » feront une visite guidée du Salon sur l’uranium qui se promène de ville en ville durant les mois de novembre et de décembre, en parallèle des audiences du BAPE. Ce sera également l’occasion pour Sept-Îles sans uranium, l’un des organismes membres de la campagne, d’annoncer ses principales recommandations pour le BAPE.

 

BAPE à Sept-Îles ce soir et demain

Le BAPE sera au Centre des congrès de Sept-Îles ce soir (19h00) et demain (13h00 et 19h00) pour entendre tout citoyen ou organisme qui souhaite s’exprimer sur les enjeux des mines d’uranium, ou les enjeux miniers en général (s’inscrire sur place). Le BAPE alloue 10-15 minutes par présentation. Dr. Isabelle Gingras, médecin-psychiatre de Sept-Îles et membre de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement, y présentera un mémoire dès 19h00.


Déjà 1500 mémoires déposés à la grandeur du Québec

Il y a déjà plus de 1500 mémoires déposés au BAPE depuis le mois d’octobre. « C’est impressionnant, on sent vraiment un vent défavorable à l’exploitation de ce minerai radioactif au Québec », constate Marc Fafard de Sept-Îles sans uranium et l’un des membres-fondateurs de la campagne Pour un Québec sans uranium.

 

Campagne internationale

En parallèle de cette mobilisation au Québec, la Première nation Crie du nord du Québec, avec le Grand chef Matthew Coon Come en tête, poursuit une campagne internationale contre l’exploitation uranifère au Québec. De passage en Allemagne au début d’octobre, la délégation se rendra bientôt en Inde et en Australie, l’un des plus grands producteurs d’uranium dans le monde.

 

-30-

 

Pour informations :         

·         Ugo Lapointe, Coalition pour que le Québec ait meilleure mine, 514-708-0134

·         Marc Fafard, Sept-Îles sans uranium, 418-961-3517

·         Dr. Isabelle Gingras, Association canadienne des médecins pour l’environnement, 418-965-6814

- Marche des Cris: http://www.newswire.ca/fr/story/1451247/les-cris-de-la-baie-james-lancent-la-marche-ensemble-contre-l-uranium