À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Les citoyens affectés par la mine Canadian Malartic réitèrent leur confiance envers le Comité de citoyens et mandatent des avocats pour préparer un recours collectif

Communiqué
Mots-clés:

Malartic, le 16 février 2016 – Dans une assemblée tenue hier soir, plus d’une centaine de résidents des quartiers les plus rapprochés de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic ont réitéré leur confiance envers le Comité de citoyens et ont mandaté des avocats pour préparer un recours collectif qui devrait être déposé d’ici le mois d’avril. Le Comité de citoyens garde la porte ouverte pour conclure une entente avec la minière si cette dernière s’engage à répondre clairement aux demandes des citoyens exprimés depuis plusieurs mois.

Les citoyens affectés par la mine à ciel ouvert  ne nient pas l’apport économique de cette dernière, mais affirment du même souffle que cela ne justifie en rien d’accepter, les yeux fermés, les nombreux dérangements et les nuisances qu’ils subissent depuis plusieurs années reliés aux poussières, aux dynamitages, au bruit et autres inconvénients. Les citoyens demandent à la minière d’assumer pleinement ses responsabilités légales et financières envers les citoyens impactés.

Le Comité de citoyens vient de franchir une nouvelle étape et c’est avec confiance qu’il poursuivra les mandats accordés à l’unanimité par les citoyens en assemblée hier soir, notamment :

1. De maintenir son retrait du Comité de travail établi par la minière, la Ville de Malartic et le Comité de suivi de la mine,

- compte tenu que nous n’avons encore aucune engagement clair et écrit de la mine afin d’offrir l’acquisition de résidences à une large proportion des citoyens impactés;

- compte tenu que nous n’avons toujours aucun engagement de la mine pour un soutien financier afin de pouvoir avoir accès à des experts indépendants;

- compte tenu que nous n’avons toujours aucun engagement de la mine pour que nous puissions être accompagnés par une personne-ressource de notre choix.

2. De faire préparer, par des avocats spécialistes, un recours collectif qui pourrait être déposé d’ici le mois d’avril;

3. Finalement, de garder la porte ouverte pour conclure une entente avec la minière si cette dernière s’engage à répondre clairement aux demandes des citoyens exprimés depuis plusieurs mois.

Les citoyens réunis en assemblée ont également réitéré que les membres du Comité de citoyens de la zone sud de la voie ferrée sont les seuls représentant de leurs intérêts pour arriver à conclure une entente avec la minière et que ni la Ville de Malartic, ni le Comité de suivi n’ont été mandaté pour le faire.

-30-

Source et entrevues :

Louis Trottier, représentant du Comité citoyens Zone sud de la voie ferrée de Malartic, 819-757-3412

Maître Michel Bélanger, avocat spécialiste, 514-927-6195

Ugo Lapointe, Coalition Québec Meilleure Mine et MiningWatch Canada, 514-708-0134

2016-02-16_Malartic_recours_collectif.pdf