À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Uranium”

Communiqué

Une coalition appuie les manifestations à Sept-Îles

Mots-clés:

Demande de moratoire sur l’uranium au Québec

À quelques jours du dépôt à l’Assemblée nationale, en première lecture, de la nouvelle Loi sur les mines du Québec, la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! appuie les médecins et la population qui manifestent aujourd’hui à Sept-Îles contre l’exploration et l’exploitation des mines d’uranium sur leur territoire. Tout comme eux et la plupart des populations et régions présentement touchées par cette activité minière, la coalition demande un moratoire permanent sur l’exploration et l’exploitation de l’uranium au Québec. Selon Christian Simard de Nature Québec, « C’est le temps d’agir alors qu’on s’apprête à modifier la Loi sur les mines! Le Québec ne compte encore aucune mine d’uranium. Le gouvernement a donc une chance unique d’agir de façon préventive.

PDF - Communiqué : Demande de moratoire sur l’uranium au Québec
Communiqué

Non merci à une économie radioactive!

Mots-clés:

Moratoire sur l’uranium au Québec

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! juge que le Québec se porterait beaucoup mieux sans uranium dans son économie et réitère sa demande de moratoire sur l’exploration et l’exploitation de ce métal radioactif. Les activités uranifères en sont à leurs premiers pas au Québec et ne contribuent que très peu à l’économie de la province. Actuellement, la majorité des projets d’exploration de l’uranium sont spéculatifs et leur potentiel de développement est très faible, avec des indices uranifères de 1000 à 2000 fois moins riches que les plus récents gisements découverts en Saskatchewan. « Est-ce que le gouvernement québécois a vraiment besoin d’hypothéquer l’avenir et la santé des régions visées par les mines d’uranium pour satisfaire son appétit d’énergie non durable? » se demande Christian Simard de Nature Québec.

Vers un développement réellement durable

PDF - Communiqué : Moratoire sur l’uranium au Québec
Communiqué

De la mine à la centrale nucléaire

Demande de moratoire sur l'exploration et l'exploitation d'uranium au Québec

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! se rallie à la campagne « Sortons le Québec du nucléaire ! », ainsi qu’aux milliers de citoyens du Québec qui demandent un moratoire sur l’exploration et l’exploitation de gisements d’uranium, premier maillon de la chaîne du nucléaire. Les risques de contamination de l’environnement en éléments radioactifs et les conséquences à court et à long terme que pose l’exploitation de l’uranium pour la santé humaine sont au coeur des préoccupations de la coalition. La Colombie-Britannique a établi un moratoire permanant en avril dernier, alors que la Nouvelle-Écosse en maintient un depuis 1982.

PDF - Communiqué : De la mine à la centrale nucléaire
Syndiquer le contenu