À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Uranium”

Communiqué

Communiqué à venir...

Communiqué

LE REJET DES CRIS SONNE L’ARRÊT DU PROJET

Mots-clés:

PROJET D’URANIUM À LA BAIE-JAMES

Montréal, le 26 novembre 2010. Le rejet des Cris sonne l’arrêt du projet d’uranium de la compagnie minière Strateco à la Baie-James. « Malgré les prétentions et les discours actuels de la compagnie pour tenter de convaincre tout le monde du contraire, le refus du projet d’uranium par les Cris est clair et net. L’acceptabilité sociale et environnementale de ce projet situé en plein coeur du territoire traditionnel des Cris n’y est pas. La compagnie doit prendre acte de ce refus et retirer son projet », affirme la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine!

Dans un communiqué émis hier après-midi, le Chef Matthew Coon Come du Grand Conseil des Cris juge que « les impacts potentiels de ce projet d’uranium sont de beaucoup supérieurs à tout bénéfice éventuel », une conclusion que partage également la nation crie de Mistissini, la principale affectée par le projet.

Communiqué

Non à un Québec nucléaire

DES CITOYENS MANIFESTENT DEVANT LE PARLEMENT

Québec, le 18 août 2010 — Au lendemain du refus du ministre Simard de décréter un moratoire sur l’uranium au Québec, Sept-Îles Sans Uranium, la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! et le mouvement Sortons le Québec du nucléaire ! maintiennent la pression et tiennent aujourd’hui une manifestation devant l’Assemblée nationale. « L’ensemble de la filière du nucléaire est une aberration écologique, économique et éthique qu’il faut dénoncer. Le nucléaire ne répond pas aux valeurs fondamentales des Québécois, qui souhaitent plutôt soutenir les énergies renouvelables et promouvoir la non-prolifération nucléaire (armements, centrales...). Nous demandons un moratoire sur toute exploitation de mines d’uranium au Québec, ainsi que l’abandon définitif du projet de réfection de la centrale nucléaire Gentilly-2 », expliquent les organisateurs de l’événement.

Déchets radioactifs à perpétuité

Communiqué

Non à un Québec nucléaire

Mots-clés:

HORAIRE DES ACTIVITÉS DE SENSIBILISATION ET DE MOBILISATION

AVIS AUX MÉDIAS
Pour diffusion immédiate

Québec, lundi 16 août 2010 – Dans le cadre des consultations publiques concernant le projet de loi 79 sur les mines, Sept-Îles Sans Uranium et la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! invitent les médias à une série d’activités de sensibilisation et de mobilisation qui auront lieu toute la semaine devant le Parlement du Québec. Sous le thème « Non à un Québec nucléaire! », ces activités auront pour principal objectif de sensibiliser la population aux enjeux qui concernent l’exploration, l’exploitation et l’utilisation de l’uranium dans la filière du nucléaire. Ces activités illustreront également certaines des failles importantes du régime minier actuel, notamment l’appropriation des ressources minières via le système du « claim » et du « free mining ».

LUNDI 16 AOÛT
10h00: La coalition « claim » les droits miniers situés sous le Parlement du Québec (communiqué)

CO10-08-16_ConvocationMedia_HoraireActivites.pdfCO10-08-16_CommissionMines_ClaimParlement.pdf
Syndiquer le contenu