À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Sept-Îles”

Communiqué

Conclusion historique par le BAPE : Projet Mine Arnaud à Sept-Îles jugé «inacceptable»

Québec, mercredi 19 février 2014. Dans un rapport rendu public ce matin, la commission du BAPE sur le projet Mine Arnaud conclut de façon historique que le projet est «inacceptable» à cause des trop grands risques qu’il pose sur l’environnement et la sécurité des populations. La commission du BAPE remet également en question la viabilité économique du projet dans un contexte de chute du prix du phosphate et d’un «engorgement» de l’offre mondiale à moyen et long terme. La coalition Québec meilleure mine est très satisfaite des conclusions du BAPE, qui recommande au gouvernement du Québec de ne pas autoriser le projet tel que proposé.

Conclusion historique

Communiqué

Des médecins se prononcent : Projet Arnaud inacceptable à Sept-Îles

Mardi 27 août 2013, Sept-Îles. Face aux impacts anticipés sur la santé et la qualité de vie des citoyens de Sept-Îles, l’Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME) juge inacceptable le projet Mine Arnaud et compte interpeller les autorités publiques à ce sujet dans les prochaines semaines.

Communiqué

Projet de mine à ciel ouvert à Sept-Îles : Demande d'audiences publiques pour l'automne

Québec, 10 juin 2013. La coalition Québec meilleure mine déposera cette semaine au ministre de l’Environnement du Québec, M. Yves-François Blanchet, une demande officielle d’enquête et d’audiences publiques au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour le projet de mine à ciel ouvert Arnaud à Sept-Îles. La coalition insistera pour que les audiences publiques aient lieu à l’automne, en octobre, et non durant l’été pour faciliter l’information et la participation des citoyens.

Syndiquer le contenu