À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Nouveau Monde Graphite”

Communiqué

Une mine de controverses pour l’eau et le tourisme : Bilan de la première partie du BAPE sur NMG

Montréal / Saint-Michel-des-Saints, 3 février 2020. Plus de 250 citoyens, villégiateurs et organismes ont participé la semaine dernière à la première partie du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur le controversé projet minier de Nouveau Monde Graphite (NMG) à Saint-Michel-des-Saints. Ils en font aujourd’hui le bilan.

« Après trois jours de questionnement du BAPE, nous ne sommes pas du tout rassurés face aux risques majeurs que pose le projet pour l’eau et l’environnement, piliers de notre économie touristique. Beaucoup de questions demeurent sans réponse », affirme Gilles Cartier, président de l’Association pour la protection du Lac Taureau (APLT).

La villégiature et le tourisme : 300 millions de retombées

Communiqué

Millions de tonnes de déchets miniers à Saint-Michel-des-Saints: Des risques majeurs pour l’eau selon deux experts

Saint-Michel-des-Saints, 28 janvier 2020. La Coalition Québec Meilleure Mine et l’organisme MiningWatch Canada rendent publiques deux nouvelles études qui confirment des risques majeurs de contamination de l’eau du projet minier de Nouveau Monde Graphite (NMG) à Saint-Michel-des-Saints, dans Lanaudière. Les organismes déposeront ce soir les deux études au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), qui débute son enquête.

« Les constats des deux experts sont clairs : la méthode proposée pour l’enfouissement de millions de tonnes de déchets miniers n’est pas éprouvée. Ces déchets contiennent des tonnes d’acides et de métaux lourds qui posent des risques majeurs de contamination à court et à très long terme », affirme Ugo Lapointe, coporte-parole de la coalition et coordonnateur à MiningWatch Canada.

---2020-01-RapportKuipers-RisquesContaminationEau-Final.pdf---2020-01-RapportMarion-RisquesContaminationEau.pdf---2020-01-30-BAPEMatawinie-DiapositivesQuestionLapointe.pdf
Communiqué

Lettre ouverte: Oui à l’électrification des transports, mais pas en minant nos terres, notre air et notre eau

field_soustitre[0]['view']; ?>

M. Legault, alors que vous annonciez cette semaine reconduire les subventions aux voitures électriques, nous vous lançons un cri du cœur afin que l’exploitation minière et les millions de tonnes de déchets miniers qu’elle génère pour la fabrication de ces voitures ne se fasse pas en sacrifiant nos terres, notre air et notre eau.

Nous sommes de simples citoyens, propriétaires, villégiateurs et commerçants de la région de Saint-Michel-des-Saints qui, depuis deux ans, vivent un cauchemar face à la venue possible d’une immense mine à ciel ouvert de la compagnie Nouveau Monde Graphite – laquelle vise le marché des voitures électriques.

Si elle est autorisée, cette fosse de plus de 2,7 km de longueur et 240 m de profondeur deviendrait la plus grande mine à ciel ouvert du sud du Québec.

Elle pourrait engouffrer sans problème l’équivalent de cinq édifices de la Place Ville Marie à Montréal.

Syndiquer le contenu