À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “mine”

Communiqué

LEVÉE DE BOUCLIERS CONTRE LE MINISTRE KENT

Mots-clés:

APPROBATION FÉDÉRALE DU PROJET D’URANIUM MATOUSH

Québec, le lundi 6 février 2012. La coalition Québec meilleure mine ! dénonce la décision du ministre fédéral Peter Kent d’autoriser le projet d’exploration d’uranium Matoush, malgré l’opposition de  la Nation  crie de Mistissini et malgré 

Communiqué

Boom minier au Québec «ÉVITONS L’ERREUR MINÉRALE»

Mots-clés:

Québec, le jeudi 24 novembre 2011. Au moment où le Québec vit le plus grand boom minier de son histoire, la coalition Québec meilleure mine ! revient à la charge pour éviter « l’erreur minérale » et exiger des conditions beaucoup plus strictes au niveau de la protection de l’environnement et de la qualité de vie des communautés affectées par cette industrie. « L’appât des gains économiques à court terme ne doit pas nous faire perdre de vue la nécessité de faire le ménage dans les vieilles pratiques qui persistent encore aujourd’hui, tout en dotant le Québec de tous les moyens nécessaires afin d’éviter aux générations actuelles et futures d’avoir à nettoyer les pots cassés d’un boom minier mal géré », insiste Ugo Lapointe, porte-parole de la coalition Québec meilleure mine !

Absence d’un règlement environnemental

Article de presse

Mines - L'erreur minérale à éviter

Ugo Lapointe, Henri Jacob et Christian Simard, 21 septembre 2011 Québec.

Le 15 septembre dernier, le ministre Raymond Bachand nous apprenait que Québec n'a récupéré que 304 millions de dollars de redevances minières pour l'année 2010. Mieux qu'avant? Oui. Suffisant? Certainement pas, notamment en regard d'une production minière évaluée à près de 6,7 milliards en 2010. S'il veut convaincre les Québécois qu'ils tirent désormais «leur juste part» des ressources minières, M. Bachand doit cesser l'omerta et rendre publiques toutes ses données liées aux mines.

Quels étaient les profits des minières au Québec en 2010 (avant taxes, impôts et autres allocations)? Quels sont les taux de rendement et les profits prévus pour les projets actuellement en développement?

Lire l'article original sur le site de Le Devoir
Syndiquer le contenu