À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Canadian Malartic”

Communiqué

Une coalition demande au Bape de ne pas approuver le projet Osisko

Méga mine à ciel ouvert en Abitibi-Témiscamingue

Le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) ne devrait pas approuver le projet de mine d’or géante à ciel ouvert à Malartic en Abitibi-Témiscamingue et devrait recommander des dédommagements pour les citoyens qui ont été touchés par le déménagement de près du quart de leur municipalité, réalisé avant l’examen et l’approbation du projet. Selon la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine!, qui présentait son mémoire à Malartic, l’approbation de ce projet constituerait un dangereux précédent pour la région et le Québec qui n’ont pas d’expérience dans l’exploitation de ce type de mine lequel vise l’extraction à grande échelle et à ciel ouvert de très grandes quantités de roche pour très peu de métal produit. La fosse projetée, en plein coeur de Malartic, aurait 2 kilomètres de long, 780 mètres de large et une profondeur de près de 400 mètres.

Des enjeux environnementaux

PDF - Communiqué : Méga mine à ciel ouvert en Abitibi-Témiscamingue
Communiqué

La restauration du site à résidus miniers se fera sur le dos des contribuables

Mine d’or Osisko en Abitibi

Les contribuables québécois devront payer 100% des 11.5 M$ qu’il en coûtera pour aménager le site où la mine d’or Osisko enverra ses résidus miniers. De plus, ils devront assumer tous les risques d’accident et de contamination durant les trois premières années d’opération de la mine. Osisko n’aura qu’à débourser les frais d’opération et n’héritera que d’une responsabilité limitée pour l’entreposage de ses résidus miniers. C’est ce qui ressort de l’entente cadre1, qui vient d’être rendue publique, entre le ministère des Ressources naturelles du Québec (MRNF) et la compagnie minière Osisko pour la restauration du site minier abandonné East Malartic. Selon la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! il est difficile d’imaginer que le MRNF et Osisko puissent qualifier cette entente de gagnante-gagnante.

PDF - Communiqué : Mine d’or Osisko en Abitibi
Communiqué

Des questions majeures toujours sans réponse

Mine d’or à ciel ouvert d’Osisko en Abitibi

Après 3 jours d’audiences au Bureau d’audience publique en environnement (BAPE), plusieurs questions demeurent sans réponse quant aux risques et aux impacts que poserait l’exploitation de la première mine d’or à ciel ouvert d’envergure à Malartic en Abitibi. Que ce soit des questions au niveau des plans de l’approvisionnement en eau, de la présence de cyanure dans l’air, d’émissions de poussières, de projections de roches lors des dynamitages, de vibrations, de dommages potentiels sur les résidences, de risques d’effondrements d’anciennes galeries sous la municipalité, l’absence de réponses n’a rien pour rassurer les citoyens de Malartic selon la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine!.

PDF - Communiqué : Mine d’or à ciel ouvert d’Osisko en Abitibi
Communiqué

Les audiences du BAPE sont-elles pipées d’avance ?

Projet de mine d’or géante de la compagnie Osisko en Abitibi

L’examen public par le Bureau d’audiences publiques en environnement (BAPE) du projet de mine d’or à ciel ouvert Osisko, d'une ampleur jamais vue au Québec, est-il pipé d’avance ? L’appui formel ou apparent d’élus locaux et nationaux pour ce projet traduit-il des conclusions déjà écrites et des décisions prises avant même que ne débutent réellement les audiences publiques ? Ce sont les graves questions que soulèvent aujourd’hui les membres de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! devant une série de faits troublants.

PDF - Communiqué : Projet de mine d’or géante de la compagnie Osisko en Abitibi
Communiqué

Une coalition participera à l’examen public qui débute aujourd’hui

Projet de mine d’or géante à ciel ouvert en Abitibi-Témiscamingue

Les membres de la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! participeront activement à l’examen public du projet de mine d’or à ciel ouvert d’Osisko en Abitibi-Témiscamingue. Le projet de mine d’or d’Osisko à Malartic, par son envergure et ses conséquences potentielles, représente du jamais vu au Québec. Il constituerait un important précédent, et ce même en Abitibi-Témiscamingue, une région qui compte déjà plus de 100 mines à ce jour. Des membres de la coalition seront présents aujourd’hui à Malartic lors de la période d’information et de consultation publique qui se tient sous l’égide du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

PDF - Communiqué : Une coalition participera à l’examen public qui débute aujourd’hui
Syndiquer le contenu