À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “Autres enjeux miniers”

Communiqué

Century Mining doit payer son dû

140 travailleurs non payés et des garanties environnementales incertaines

La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! dénonce les pratiques éhontées de la compagnie Century Mining et de sa dirigeante Margaret Kent dans la gestion de la mine Sigma à Val d’Or. En effet 140 travailleurs n’y ont toujours pas reçu les 350 000 $ qui leur sont dus en salaire depuis la fermeture prématurée de la mine en juillet 2008. La coalition craint également que les contribuables québécois aient à éponger la dette environnementale de la restauration du site minier si la compagnie fait faillite. Solidairement avec les travailleurs de la mine, la coalition exige que Century Mining paie son dû dans les plus brefs délais, et demande au gouvernement de s’impliquer pour corriger la situation. L’équipe d’Enquête (Radio-Canada) se penchera d’ailleurs sur le cas de la mine Sigma et de la compagnie Century Mining dans le cadre d’une émission qui sera diffusée plus tard en novembre.

PDF - Communiqué : Century Mining doit payer son dû
Communiqué

Débat régional sur le développement de mines à ciel ouvert

La conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue ne répond pas

Au moment où le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) écrit son rapport sur le projet de mine à ciel ouvert à Malartic et que d’autres entreprises du genre sont envisagées dans la région, la Conférence régionale des élus de l’Abitibi-Témiscamingue n’a toujours pas répondu à la demande de tenir un débat public sur la question. En effet, une lettre de la Coalition pour que le Québec ait meilleur mine! demandant un tel débat et envoyée le 31 mars dernier à la CRÉAT demeure toujours sans écho. Or un nombre croissant d’organisations régionales, croit qu’une réflexion en profondeur sur toute la question des mines à ciel ouvert s’impose. Ces organisations ont jugé nécessaire de revenir à la charge en conférence de presse cet avant-midi à Rouyn-Noranda.

PDF - Communiqué : Débat régional sur le développement de mines à ciel ouvert
Communiqué

Les Québécois se font avoir

Rapport dévastateur du Vérificateur sur la gestion des mines

Par sa mauvaise gestion du secteur minier, le Québec ne retire pratiquement pas de redevances sur les ressources, gère mal la restauration des sites miniers et se retrouve, plus souvent qu’autrement, avec la responsabilité financière et environnementale des sites miniers au lendemain de leur exploitation. C’est ce qui ressort de l’examen par le Vérificateur général concernant la gestion du secteur minier opéré par le ministère des Ressources Naturelles et de la Faune (MRNF) au nom du gouvernement du Québec. La coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! voit confirmer ses pires appréhensions par l’étude indépendante du Vérificateur général.

PDF - Communiqué : Rapport dévastateur du Vérificateur sur la gestion des mines
Communiqué

La coalition demande un vrai débat public

Mine d’or à ciel ouvert d’envergure en Abitibi-Témiscamingue

Face à la possibilité de la mise en oeuvre de plusieurs mines à ciel ouvert d’envergure au cours des prochaines années en Abitibi-Témiscamingue, la coalition Pour que le Québec ait meilleure mine! interpelle les élus régionaux afin qu’ils assument leurs responsabilités et entament un débat public élargi sur ce type d’exploitation des ressources minières et de ses conséquences pour le développement viable et durable de la région à court, moyen et long terme.

Pour Henri Jacob de l’Action boréale de l’Abitibi-Témiscamingue « Il est temps que nos élus et nos leaders régionaux mettent leurs culottes et assument leurs responsabilités face au creusage de ces méga trous un peu partout sur territoire! Les enjeux sont trop importants pour qu’on les pousse sous le tapis! L’Abitibi-Témiscamingue, c’est pas un trou! »

PDF - Communiqué : La coalition demande un vrai débat public
Communiqué

Faire de l'Abitibi-Témiscamingue une région modèle

Pour un développement minier « durable »

La Coalition Pour que le Québec ait meilleure mine ! propose de faire de l’Abitibi-Témiscamingue une région modèle au niveau international pour le développement de mines ayant un minimum d’impacts sur l’environnement et un maximum de retombées pour les communautés. Pour ce faire, l’Abitibi-Témiscamingue devra faire des choix nets, tels le développement minier en profondeur plutôt qu’en surface, la restauration complète des sites miniers (à 100 % garantie par le promoteur), la cohabitation avec les aires protégées et les autres utilisateurs du territoire, ainsi que la signature d’ententes de développement durable qui permettront à la région de se relever aux lendemains de booms miniers. Les représentants de la Coalition ont fait cette proposition dans le cadre du Symposium 2008 sur l’environnement et les mines qui se tient présentement à Rouyn-Noranda.

PDF - Communiqué : Pour un développement minier « durable »
Syndiquer le contenu