À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Mot-clé “acceptabilité sociale”

Communiqué

Acceptabilité sociale – Le ministre David Heurtel refuse de donner du temps aux citoyens pour bien se préparer aux consultations publiques

Malartic, 26 mai 2016 - Des groupes citoyens de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, appuyés par des organismes nationaux, dénoncent l’empressement et le manque d’écoute du ministre David Heurtel. « C’est contraire aux principes même de l’acceptabilité sociale et du développement durable que dit défendre son gouvernement », affirme Ugo Lapointe de MiningWatch et coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Les citoyens et les organismes répètent leur demande que les consultations du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) pour le projet d’agrandissement de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic et la déviation de la route transnationale 117 ne soient pas tenues durant la saison estivale, mais qu’elles soient plutôt reportées au début de l’automne.

Communiqué

Acceptabilité sociale - La Coalition présente ses recommandations

Québec, le 22 mars 2016 - Dans son mémoire déposé aujourd'hui en Commission parlementaire sur l'acceptabilité sociale, la Coalition a rappelé les quatre grands principes qui doivent, selon ses membres, constituer un préalable à l'acceptabilité sociale et 12 recommandations afin d'en guider l'application.

Lire le mémoire complet

Quatre principes incontournables

Mémoire - Acceptabilité sociale - QMM.pdf
Communiqué

Livre vert sur l'acceptabilité sociale - Québec doit élargir le débat

Québec, le 17 février 2016 - Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), Pierre Arcand, a déposé hier un Livre vert précisant ses orientations en matière d'acceptabilité sociale. La Coalition Québec meilleure mine considère que cet enjeu, qui touche directement les collectivités impactées par différents projets, est trop important pour être laissé à de seules consultations particulières sur invitation du gouvernement, et appelle plutôt à une vaste consultation publique.

Certaines avancées apparentes
En juin dernier, la Coalition transmettait ses recommandations au ministre Pierre Arcand. Elle salue la prise en compte de certains aspects contenus dans ces recommandations.

2016-02-17-Livre_vert_Acceptabilité_sociale.pdf
Communiqué

Consultation sur le projet de règlement sur les mines : la Coalition réclame des comités de suivi crédibles, indépendants et bien financés

Québec, le 22 juin 2015 – La Coalition Québec meilleure mine se dit préoccupée par le projet de modification au règlement sur les mines actuellement à l’étude par le Ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles (MERN). La Coalition revendique depuis plusieurs années la création de comités de suivi crédibles, indépendants et bien financés, dont la mission première serait de veiller à la protection de la qualité de vie, de la santé et de l'environnement des citoyens affectés par les projets miniers.

2015-06-19-CoalitionMeilleureMine-ProjetReglement.pdf2015-06-22-Communiqué_Règlement_sur_les_mines.pdf2015-06-19-CommentairesPprojetRèglement-ComitéSuiviCanadianMalartic.pdf
Communiqué

Acceptabilité sociale - Une définition à revoir, des principes fondamentaux à respecter

Québec, le 10 juin 2015 - Alors que s'achève aujourd'hui la première partie des consultations du chantier sur l'acceptabilité sociale dirigé par Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec (MERN), la Coalition Québec meilleure mine propose de redéfinir le concept d’acceptabilité sociale à la lumière de quatre principes fondamentaux. La Coalition a transmis aujourd'hui ses recommandations initiales au ministre Pierre Arcand.

Acceptabilité sociale ou fabrication du consentement?

2015-06-10-Communiqué-Acceptabilité_sociale.pdf
Syndiquer le contenu