À propos

La coalition a pour mission d'engager le Québec dans une réforme en profondeur de l'exploration et de l'exploitation de ses ressources minérales afin de permettre le développement futur du secteur tout en assurant une protection accrue de l’environnement et de la qualité de vie des citoyens.

TwitterFacebookRSSRecevez nos nouvelles par courriel

Lisez le rapport

Donner plus en déboursant moins!

Objectif: 50 000 $

Campagne pour un Québec sans uranium:

L’amiante tue:
cessons d’être complices!

Non merci à une économie radioactive!

Dernières nouvelles

Communiqué

Projet de mine de graphite à Saint-Michel-Des-Saints : Première mission-terrain de Québec meilleure mine et MiningWatch Canada

Montréal, 11 mai 2017. La Coalition Québec meilleure mine et MiningWatch Canada annoncent une première mission-terrain concernant le projet de mine de graphite à Saint-Michel-Des-Saints, en amont du Parc régional du Lac Taureau, dans la région de Lanaudière.

« Au cours des derniers mois, nous avons reçu de nombreux appels de citoyens qui se disent très préoccupés par les impacts d’une éventuelle mine à ciel ouvert de graphite située au cœur de la région de Saint-Michel-Des-Saints et en amont du grand Parc régional du Lac Taureau. Nous avons donc décidé d’effectuer une première mission-terrain pour rencontrer les différents intervenants et mieux documenter les enjeux », explique Ugo Lapointe, coordonnateur à MiningWatch Canada et cofondateur et porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Communiqué

Conférence sur les enjeux sociaux et environnementaux des minières au Québec et à l'international

Voyez ci-jointe (attachée) la présentation que nous avons donnée au Cégep de Sherbrooke le 10 avril dernier, dans le cadre de la Conférence "Compagnies minières: pratiques, valeurs, droits et responsabilités" organisée pour les journées interculturelles du Cégep, par le Département de philosophie et par le Service de l'internationalisation: https://www.evensi.ca/conference-sur-les-compagnies-minieres-salle-alfre...

Conférenciers:

2017-10-4-UgoLapointe.pdf
Communiqué

Malartic : Des citoyens en colère dénoncent les conditions du décret gouvernemental autorisant l’agrandissement de la mine

Comité citoyens de la zone sud de Malartic

Malartic, jeudi 20 février 2017. Les membres du Comité de citoyens de la zone sud de Malartic sont en colère suite à l’annonce faite hier, en fin de journée, du nouveau décret gouvernemental autorisant l’agrandissement de la mine à ciel ouvert Canadian Malartic—la plus grande au pays en milieu habité.

« Il n’y a pas d’autres mots pour décrire ce que nous ressentons suite à l’annonce d’hier : de la sainte colère. Ça nous inquiète profondément pour la suite des choses, la santé des citoyens et les tensions sociales à Malartic », lance Guy Morissette du Comité de citoyens.

Communiqué

Grande marche « Gabriel-Commanda » à Val d’Or : La Coalition Québec meilleure mine joint la marche

Val d’Or, jeudi 23 mars 2017. La Coalition Québec meilleure mine, le Regroupement vigilance mines de l’Abitibi-Témiscamingue (REVIMAT), l’Action boréale de l’Abitibi-Témiscamingue (ABAT) et d’autres organismes membres de la Coalition joignent la marche « Gabriel-Commanda » aujourd’hui à Val d’Or. Cette marche annuelle vise à lutter contre la discrimination, notamment envers les peuples autochtones.

« Cette année, la Coalition marche auprès de la Nation Algonquine du Lac Barrière et de l’ensemble des Nations autochtones de la région et du Québec qui luttent pour défendre leurs droits, incluant les droits d’être consultés et de décider sur les choix de développement de leurs territoires ancestraux », explique Ugo Lapointe, coporte-parole de la Coalition Québec meilleure mine et coordonnateur à MiningWatch.

Communiqué

La tension monte à Malartic: Sûreté du Québec et gouvernement pressés d’agir

LETTRE OUVERTE AU PREMIER MINISTRE DU QUÉBEC

LETTRE OUVERTE (16 MARS 2017)

Monsieur le premier ministre Couillard,

Les citoyens de la zone sud de Malartic exigent que vous, le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux, et le ministre de l’environnement David Heurtel, preniez d’urgence en main la gestion du conflit de Canadian Malartic opposant la minière et les citoyens. Ce conflit perdure depuis des années et prend des dimensions sociales et légales sans précédents. Nous craignons pour la sécurité des citoyens et des signalements ont été déposé le 15 mars à la Sûreté du Québec concernant des menaces de violence.

Cette grave situation qui divise la communauté de Malartic est le fruit d’un manque d’encadrement et d’années de négligence des autorités publiques qui refusent de mettre leurs culottes pour faire respecter les lois et les normes. La minière et la Ville de Malartic, de par leurs actions, ajoutent de l’huile sur le feu.

Syndiquer le contenu